Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
BOUQUETS D’HOCKNEY
jeudi 10 novembre 2022

La Normandie, où il s’est installé, va bien à David Hockney. Il aime sa maison, son jardin, le paysage autour de chez lui, et leur donne des couleurs éclatantes. On a pu le voir, notamment, à l’occasion d’une exposition récente au Musée de l’Orangerie. Il y a comme un rappel à la Galerie Lelong, rue Matignon, avec quelques-uns de ces paysages désormais familiers, où l’on découvre, entre autres choses aimables, des nymphéas dans un étang. Complicité normande ?

Sont-ce ces couleurs qui restent dans la tête de l’artiste tout au long de l’année, ou bien faut-il y voir aussi les nuances vives que lui offre le logiciel qu’il utilise pour composer su son IPad ? Hockney a réalisé aussi une série de bouquets de fleurs très colorés, que présente la même Galerie Lelong avenue de Messine, en même temps que quatre autres galeries du monde : Annely Juda Fine Art à Londres ; GRAY à Chicago ; L.A. Louver à Los Angeles ; et Pace à New York. Ces vingt peintures de fleurs avaient été publiées dans le quotidien allemand Die Welt avant de faire l’objet d’une première présentation au Musée Matisse de Nice. Jouer avec son IPad semble fasciner l’artiste, qui y voit une source de renouvellement, en restant fidèle à sas fondamentaux, dessin franc et couleur aussi présente que plaisante.

Galerie Lelong Paris jusqu’au 22 décembre

Rendez-Vous

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...

Pour sa réouverture après agrandissement, la Fondation Cartier-Bresson propose une « réconciliation » entre Henri Cartier-Bresson, et le photographe anglais Martin Parr. C’est que les deux hommes n’ont pas toujours été amis. Le premier a été, dans un (...)
  • La Normandie, où il s’est installé, va bien à David Hockney. Il aime sa maison, son jardin, le paysage autour de chez lui, et leur donne des couleurs éclatantes. On a pu le voir, notamment, à l’occasion d’une exposition récente au Musée de l’Orangerie. (...)
  • La 25è édition de Paris Photo, se tiendra au Grand Palais éphémère. Elle réunira 183 exposants de 31 pays en trois sections : le secteur principal (134 galeries) ; l’art « émergent » qui regroupera sous le nom Curiosa 16 galeries de 9 pays ; le secteur (...)
  • Le début du mois de septembre est, comme tous les ans, le moment où Paris tient à réaffirmer sa place de capitale mondiale des arts premiers. Son manifeste, c’est le Parcours des mondes, les mondes se concentrant entre les quais de la Seine et (...)
  • Le grand peintre viennois ( 1886-1980) va faire l’objet de sa première rétrospective parisienne, avec un total de 150 œuvres. Et à travers une œuvre forte et originale, la traversée d’un siècle d’un artiste qui n’a transigé ni avec la liberté ni avec son (...)