Policultures

TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS

POUR ASLI ERDOGAN

PAR Philippe Pujas
samedi 20 août 2016

Dans la folie répressive qui s’est abattue sur la Turquie d’après le putsch manqué du mois dernier, un nom parmi d’autres sur lequel l’attention se porte, avec inquiétude : celui de la romancière Asli Erdogan, arrêtée dans la nuit du 17 au 18 août. Asli Erdogan a tout pour déplaire au pouvoir en place : esprit libre, écrivain de renommée internationale (elle est éditée en France par Actes Sud), journaliste d’un courage déterminé (elle a défendu la cause des Kurdes, manifesté contre Daesch, était au conseil d’administration d’un journal pro-kurde qui vient lui-même d’être interdit), elle était une cible toute trouvée.

L’organisation d’écrivains PEN International, dont l’objet est de défendre la liberté d’expression et les écrivains emprisonnés ou menacés, s’est mobilisée pour Asli Erdogan. Le relais a été pris en France par la branche nationale de l’organisation, le PEN Club français. Peut-on aller au-delà ? On souhaite évidemment que des paroles nombreuses et fortes s’élèvent. On rêve que le gouvernement français, par la voix du ministre des affaires étrangères ou celle du ministère de la culture, manifeste sa préoccupation.

Philippe Pujas