Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
Ce 24 avril, en France, c’est la fête de la librairie indépendante. Elle suit d’un jour la fête mondiale du livre, le samedi étant un meilleur jour pour le commerce. Les Catalans, il y a quelques décennies, ont inventé une fête belle et poétique, la fête du livre, qui se tient toujours, depuis sa création, le 23 avril, jour de la Saint-Georges, patron de la Catalogne. Ce jour-là, la tradition veut que les hommes offrent une rose aux femmes, et les femmes un livre aux hommes. La tradition s’est adaptée (...)
Au Sénat, on s’interroge sur la généralisation du pass culture, actée dans le budget 2021 pour un montant de 59 millions d’euros, et confirmée par la ministre de la culture. Le groupe de travail sur le pass culture, indique la commission de la culture de la Haute Assemblée, « s’étonne de la décision de généralisation avant toute évaluation préalable d’ampleur ». Pour les sénateurs, « Alors que la plupart des établissements culturels sont fermés au public, cette annonce apparait avant tout motivée par la (...)


Les ministres de la culture et du travail ont reçu le 21 avril le rapport qu’elles avaient commandé à André Gauron, conseiller maître honoraire à la Cour des Comptes, sur « la situation des intermittents du spectacle à l’issue de l’année blanche ». Le rapport dresse un état de la situation et fait des propositions sur lesquelles les deux ministres auront à se prononcer. La situation : elle est diverse. En moyenne, le niveau des salaires des intermittents a baissé de 37% en 2020, et grâce à l’indemnisation chômage, la baisse du revenu a été limitée à 10%. Mais « pour 6 % des allocataires, la baisse est supérieure à 30 %, pour un quart elle est comprise entre 15 % et 30 % et pour un tiers entre 5 % et 15 %. Pour 12 % d’entre eux, le revenu global a augmenté ». Le rapport relève aussi que « La crise a également eu un impact sur la population des intermittents non indemnisés. Environ un tiers de moins d’artistes (...)


Le livre en langue française a totalisé en 2019 environ cinq milliards de revenus, soit 5% du marché mondial du livre. 85% de ses ventes sont réalisées en France, 6% au Québec, et 4% en Belgique. Reste donc 10% pour le reste du monde. Et les deux tiers de la population francophone mondiale n’achètent que 5% des livres en français. En tête pour ces pays : la Côte d’Ivoire (1% du total), le Cameroun (0,8%) et le Sénégal (0,5%). La chaîne du livre francophone représenterait 108 000 emplois, C’est avec ces chiffres en tête qu’il faut mesurer les enjeux des Etats généraux du livre en langue française, qui devaient se tenir à l’automne dernier à Tunis et qui y sont maintenant programmés les 23 et 24 septembre prochains. Les Etats généraux semblent une énorme machine, parce qu’ils ont mis en mouvement un grand nombre d’acteurs. Ils sont pilotés par Sylvie Marcé, ex éditrice, nommée commissaire générale par le (...)
Jack Lang, Une révolution culturelle – Dits et écrits , édition établie par Frédéric Martel, Paris, Robert Laffont, Collection Bouquins, 1312 p, 32 Euros. Frédéric Martel, professeur à l’Université des arts de Zürich et animateur de l’émission Soft Power sur France Culture, a pris l’heureuse initiative de (...)