Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
A L’AUBE DU JAPONISME
lundi 4 décembre 2017

La France et le Japon n’ont pas attendu la signature de leur traité d’amitié et de commerce, en 1858, pour échanger. De nombreux produits japonais étaient parvenus en France par des commerçants hollandais et chinois, dès avant le milieu du siècle, préparant la vogue de « japonisme » qui va se développer. Ce sont ces années de prélude que présente la Maison des cultures du Japon à Paris, alors qu’elle célèbre les vingt ans de son ouverture. Avec pour preuves des objets conservés en France, laques, céramiques, maquettes de maisons, livres, photographies, et peintures de Hokusai, dont certaines ne lui ont été attribuées que récemment.

A l’aube du japonisme

Jusqu’au 20 janvier 101 bis, quai Branly Paris

Entrée libre

Voir en ligne : www.mcjp.fr

Laure Dalon, conservatrice du patrimoine, directrice des musées d’Amiens, a été élue à l’unanimité présidente de l’Association des conservateurs des musées des Hauts-de-France. L’association regroupe les professionnels de 89 établissements de la nouvelle (...)
  • Deux expositions au Musée de Montmartre en 2019 : Georges Dorignac (15 mars – 8 septembre) et la Collection Weisman-Michel (11 octobre – 19 janvier). Le peintre bordelais Georges Dorignac (1879 – 1925) a un peu vécu, dans sa jeunesse, à Montmartre. (...)
  • Mircea Cantor, dont la carrière et la réputation sont très internationales, est resté attaché à ses origines roumaines. Il le prouve par la « carte blanche » que lui a donnée le musée de la chasse et de la nature, à Paris, dans laquelle il a choisi (...)
  • Pour le Musée d’art moderne de la Ville de Paris, 2019 sera l’année de la réouverture complète après de longs mois de travaux. Il annonce notamment « l’amélioration des conditions d’accueil du public dans le hall et une plus grande fluidité entre les (...)
  • Annick Lemoine, conservatrice du patrimoine, a été nommée à la direction du Musée Cognacq-Jay, musée de la Ville de Paris consacré à l’art du XVIIIe siècle. Annick Lemoine était depuis 2015 directrice scientifique du Festival de l’histoire de l’art. (...)