Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
MEAILLE DEBARRASSE BARCELONE
vendredi 1er décembre 2017

Philippe Méaillé est collectionneur d’art conceptuel, et châtelain dans le Val de Loire. C’est aussi un homme d’une grande prudence, dont va bénéficier la Catalogne. Il avait déposé en 2010 au Musée d’art contemporain de Barcelone (MacBa) pas moins de 800 œuvres de son art préféré. Mais la situation de la Catalogne lui fait peur, et il a décidé de ramener sur les bords de la Loire, dans son château de Montsoreau, les pièces en dépôt à Barcelone, en espérant que cela pourra être fait avant les élections du 21 décembre. Un accord vient d être conclu avec le MacBa. La Catalogne n’est peut-être pas encore indépendante, mais on a envie de lui dire : « bon débarras ! » .

Rendez-Vous

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...

Hans Baldung Grien (1484/85 – 1545) fut le contemporain de Dürer, de Cranach, de Holbein et de Grünewald. Il reste dans l’ombre de ces génies. La Staatliche Kunsthalle, le Musée National des Beaux-Arts de Karlsruhe, veut le sortir de cette ombre par (...)
  • Cent six œuvres, complétant la donation faite par le couple américain Marlene et Spencer Hays, vont rejoindre le musée d’Orsay, selon la volonté de Marlene Hayes qui s’en est toutefois réservé l’usufruit. La donation comprend 40 peintures, 47 œuvres sur (...)
  • Le Sénat a renouvelé, après le suivi de la procédure de mise en concurrence, la délégation de service public dont la Réunion des musées nationaux était bénéficiaire pour la gestion du Musée du Luxembourg. Le nouveau contrat court du 1er janvier 2020 au 31 (...)
  • L’exposition « Vasarely, le partage des formes », qui s’est tenue au Centre Pompidou du 6 février au 6 mai, a attiré un peu moins de 350 000 visiteurs, soit, souligne le Centre Pompidou, 4500 visiteurs par jour. Partenaire de la prochaine exposition (...)
  • Antonio Segui expose à la BnF une cinquantaine d’œuvres, allant de ses estampes des années cinquante aux gravures au carborendum réalisées ces toutes dernières années. Des unes aux autres, le même regard ironique sur l’homme, porté notamment par n (...)