Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
MEAILLE DEBARRASSE BARCELONE
vendredi 1er décembre 2017

Philippe Méaillé est collectionneur d’art conceptuel, et châtelain dans le Val de Loire. C’est aussi un homme d’une grande prudence, dont va bénéficier la Catalogne. Il avait déposé en 2010 au Musée d’art contemporain de Barcelone (MacBa) pas moins de 800 œuvres de son art préféré. Mais la situation de la Catalogne lui fait peur, et il a décidé de ramener sur les bords de la Loire, dans son château de Montsoreau, les pièces en dépôt à Barcelone, en espérant que cela pourra être fait avant les élections du 21 décembre. Un accord vient d être conclu avec le MacBa. La Catalogne n’est peut-être pas encore indépendante, mais on a envie de lui dire : « bon débarras ! » .

Rendez-Vous

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...

Tintoret, naissance d’un génie : c’est le titre donné par la RMN à l’exposition qu’elle consacre, au Musée du Luxembourg, aux quinze premières années du peintre vénitien. Ces années-là, si elles ne sont pas encore celles des grands chefs-d’œuvres, ont leur (...)
  • Il y a deux Foujita français, celui de ses jeunes années noctambules et montparnos (1913 – 1931), et celui de son deuxième séjour, quand il est devenu catholique et fait une œuvre où s’exprime sa nouvelle foi. C’est le premier que présente le Musée (...)
  • La 27ème édition du Salon du dessin se présente comme « une édition chic et glamour ». Au programme : 39 marchands, une partie de la collection de dessins du musée d’art de Nantes, des dessins de la Maison Chaumet autour du diadème, un cycle de (...)
  • La 11ème édition du Festival international film sur les métiers d’art verra en compétition une vingtaine de films de tous genres, du court au long métrage, venant du monde entier. S’y ajouteront rencontres et débats, actions pédagogiques, ainsi qu’une (...)
  • Sarkis dialogue avec Eugène Leroy. A la galerie Obadia de Paris, Sarkis met en scène un dialogue avec la peinture d’Eugène Leroy. A la matière épaisse du peintre nordiste, Sarkis fait répondre ses transparences, ses mises en espace subtiles, son sens (...)