Policultures

TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS

LES FAUSSES TRANQUILLITES DE MARQUET

mardi 6 août 2019

Il faut se méfier des eaux tranquilles. Marquet aime les eaux tranquilles, et il faut se méfier de Marquet qui aime les eaux tranquilles : comme elles, sa peinture cache ses mouvements sous une fausse stabilité. Georges Denoinville, qui fut peintre et écrivit sur l’art, dit de lui en 1928 qu’il était « moins un imaginatif qu’un très silencieux contemplatif ». Voire ! L’un n’empêche pas l’autre. (...)


Accès réservé aux abonnés de Policultures
cliquez ici pour vous connecter
merci !

Portfolio