Policultures

TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS

CINEMA : 2018, L’ANNEE DES AUTRES

mercredi 2 janvier 2019

2018 aura été une année intéressante pour la fréquentation du cinéma en France. Ce qui retient l’attention, ce n’est pas la baisse de la fréquentation totale (-4% pour un total de 200,5 millions d’entrées), ni non plus, finalement, la bonne tenue des films français ou le recul de la part des films américains. Ce qui retient le plus l’attention, dans cette année, c’est la part croissante des autres films, ceux du reste du monde.

Les films français ont grignoté l’an dernier des parts de marché, grâce à quelques succès publics importants, Les Tuche 3, La Ch’tite Famille, et Le Grand Bain, trois des cinq plus grands succès de l’année. Les films français ont ainsi totalisé 40% des entrées. Soit 77 millions d’entrées, une modeste progression de 1%.

La position américaine s’est affaiblie. Les films made in USA avaient attiré 50,6% des spectateurs en 2017 et n’en ont plus attiré que 45% en 2018. Leur recul atteint 11%, pour un total de 90 millions d’entrées. Leur part de marché est l’une des plus faibles de ces dernières années.

C’est du côté des autres films qu’on a envie de regarder, pour se réjouir de voir leur part passer en un an de 10,9% à 15,7%. Les films du reste du monde se situent généralement à moins de 10% de la fréquentation totale ; ces dernières années, seule 2010 avait connu une performance équivalente à celle de 208. Il fait cependant tempérer l’enthousiasme : la performance de 2018 ets due principalement à deux films britanniques qui ont très bien marché, les Animaux fantastiques – les crimes de Grindelwald (3,7 millions d’entrées, 6è au classement général) et Ready Player One (2,3 millions).