Policultures

TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS

LES MÉTIERS DU PATRIMOINE

PAR Philippe Poirrier
vendredi 23 septembre 2016

HOTTIN Christian et VOISENAT Claudie, Le tournant patrimonial. Mutations contemporaines des métiers du patrimoine, Paris, Ed. de la MSH, 2016. 27 Euros.

La littérature sur les métiers du patrimoine est (trop) souvent de nature administrative et institutionnelle. Le grand mérite de cet ouvrage collectif est de proposer une ethnologie de ces metiers ; de saisir des pratiques et le sens donné à ces pratiques par les acteurs. C’est aussi une manière de mieux comprendre comment est vécu par les professionnels ce “tournant patrimonial” perceptible depuis au moins deux larges décennies : le patrimoine est de moins en moins appréhendé comme un instrument de conservation de l’histoire nationale qu’une forme, de plus en plus individuelle, d’expérience du passé, repoussant indéfiniment les limites du potentiel patrimonial. Désormais les assurances de l’expertise scientifique sont fragilisées au profit des incertitudes de la démocratie culturelle.

On trouvera également dans ce volume, non sans plaisir et émotion, la transcription d’une conférence particulièrement éclairante de Daniel Fabre (1947-2016). L’anthropologue de la France souligne avec force cette mutation essentielle qui affecte l’identité de ceux qui énoncent la valeur patrimoniale : “le patrimoine c’est nous” indique cette inversion. Cette mutation ne fait pas l’unanimité, et peut susciter chez certains professionnels des réticences, voire des résistances. L’ouvrage permet aussi de mieux saisir les mutations engendrées par le nouveau management des institutions patrimoniales. Un ouvrage suggestif qui prend place au sein des collections d’un éditeur qui accorde une place importante à la compréhension des phénomènes de patrimonialisation : Domestiquer l’Histoire (2000), Une histoire à soi (2001), La Fabrique du patrimoine (2009) ou encore Emotions patrimoniales (2013),

Philippe Poirrier