Policultures
TERRITOIRES LIVRE ET INDUSTRIES ARTS VISUELS SPECTACLE UN MOIS EN BREF NOTES DE LECTURE INTERNATIONAL POLITIQUES PUBLIQUES ABONNEMENTS
La moitié des entrées dans les salles de cinéma françaises sont réalisées par des films américains, qui y bénéficient d’une diffusion privilégiée : en première semaine, indique le CNC, un film français a été distribué l’an dernier dans 136 établissements, un film américain dans 294. Les films européens autres que français ne totalisent que 10% des entrées. Et encore la France fait-elle, sur le continent, figure de privilégiée pour avoir su préserver son cinéma et son réseau de salles. L’Europe s’est laissé (...)
Bien qu’ayant peu duré (à peine de moins de quatre ans, de 1948 à 1951), Cobra reste dans l’Histoire comme un des mouvements importants de la peinture du XXè siècle. Les jeunes fondateurs avaient en commun d’être originaires de l’Europe du nord et d’avoir le goût d’une figuration colorée et libérée. Ils avaient nom, pour les plus connus d’entre eux, Karel Appel, Corneille et Asgern Jorn. C’est à Cobra que le Musée de Pont-Aven consacre une importante exposition. Le lien de Cobra avec l’école de Pont-Aven, (...)


L’égalité d’accès à la culture, ce n’est pas seulement l’accès aux institutions, c’est aussi celui à la pratique artistique. Et là, « nous sommes loin du compte », a affirmé mercredi la ministre de la culture. Alors que « la pratique d’un art ne peut pas être « la chance » de quelques-uns. C’est un droit pour tous ». Françoise Nyssen avait soigneusement choisi son terrain pour proclamer ce droit à la pratique artistique. Elle venait d’assister, dans la prestigieuse salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris, à un concert donné par des ensembles représentatifs de deux dispositifs exemplaires : Démos et Orchestre à l’école. Deux dispositifs qui vont connaître un soutien accru de l’Etat : Démos verra sa subvention passer de 1,5 M€ à 3,5 M, et Orchestre à l’école de 400 000 à 600 000 €. Comment, à partir de ces exemples, rendre effectif le droit à la pratique ? La question demeure posée. Démos, c’est un dispositif (...)


Alors que s’ouvre le Festival de Cannes, le bilan qu’on peut dresser de l’année cinématographique 2017 en France est celui d’une année moyenne, avec une production et une fréquentation stable, et la poursuite des tendances récentes concernant la consommation de films en DVD et en streaming. C’est ce que permettent de constater les chiffres rassemblés et communiqués par le CNC. 1/ la production. Elle varie peu par rapport à 2016. 300 films ont été agréés par le CNC contre 283 en 2016, dont 222 d’initiative française contre 221. Le devis moyen de ces derniers est en baisse de 10%, à 4,9 millions d’euros contre 5,5 millions. Avec une part de 34,8%, les producteurs français sont les premiers investisseurs, devant la TV (31,9%). L’apport du CNC est de 6,5%, celui des Sofica atteint 3,8% et celui des régions 1,8%. 2/ la fréquentation. Les entrées dans les salles françaises se sont élevées à 209,4 millions, (...)
Laurence Engel, Que peut la culture ? Paris, Bartillat, 2017, 220 pages, 18 Euros. L’essai sur la politique culturelle est devenu, en France, un genre à part entière, où le pire côtoie le meilleur. Cet ouvrage appartient incontestablement à la seconde catégorie. L’auteure excelle à articuler (...)